FLASH ACTUS2017-09-12 Page spéciale Visite du Premi... | 2017-09-27 Reprise des cours de Yoga | 2017-11-16 Soirée Beaujolais par l'ABC | 2017-11-25 Yoga | 2017-12-01 Téléthon avec la MPT |
Les Australiens à Blangy favori envoyer


Australia
English version



Facebook :https://www.facebook.com/blangytronville2018

Nos partenaires :

Paul Sergeant Krys albert Delicourt Boissons Amiens Metropole

Si vous désirez aider à financer ces commémorations, vous pouvez devenir donateur particulier. Pour un don de 20 euros minimum, votre nom apparaitra au tableau des remerciements qui sera affiché au coeur du village le 22 avril 2018, et vous recevrez un pins édité en nombre limité pour l'occasion.
Le formulaire pour effectuer un don est téléchargeable ici.

Nous recherchons également des sponsors commerciaux.

L’évènement

En avril 1918, l’offensive connue sous le nom de bataille de Villers-Bretonneux fut, au moins partiellement, commandée depuis le château de Tronville. Les troupes australiennes qui montèrent à l’assaut étaient cantonnées dans le village le long du larris, ainsi qu’en attestent les photos conservées à l’Australian War Mémorial. De nombreux blessés furent soignés au village. Notre cimetière conserve le souvenir du destin malheureux de certains d’entre eux.

Il y a quelques décennies, le conseil municipal honorait les morts de 1939-1945, en donnant leur nom aux principales rues du village. Aujourd’hui le village souhaite rendre hommage aux jeunes hommes qui vinrent au début du XXème siècle pour combattre, et parfois mourir, aux antipodes de chez eux.
Le dimanche 22 avril 2018, Blangy-Tronville se souviendra d’eux et de leur idéal de liberté.

La commune baptisera son école du nom d’ Arthur Clifford Stribling, private 2731, mort le 25 avril 1918 et enterré dans le cimetière communal. La journée du 22 avril 2018, par ses animations, sera dédiée à l'Australie.

  • Programme à venir en 2017

    17 novembre conférence : "L'Archéologie de la première guerre mondiale" par M. Prilaux, archéologue de l'INRAP

    Conférence

    Détails sur facebook

    Conférence par M. Brunet "L'importance d'Amiens pour le traitement des blessés"
    Randonnée de découverte de Blangy durant la première guerre (date à définir)

  • Programme de la journée du 22 avril 2018

    Petit déjeuner dans le Parc du Château de Tronville ( réservé habitants et invités uniquement)

    Exposition de photographies géantes dans les rues du village, à l’endroit même où elles furent prises en 1918. Ces photos montrent les soldats australiens. Exposition pérenne

    Déambulation avec Samarobriva Pipes and Drums

    Cérémonie protocolaire au cimetière militaire

    Inauguration du nouveau nom de l’école. Hymne national australien chanté par les Cordulies

    Inauguration de l’album illustré bilingue, inspiré de la vie du soldat Stribling

    Concours de maisons décorées sur le thème de l’Australie (à confirmer)

    Pique-nique (Food-Trucks) , animation musicale avec la formation Dixieland Combo.

    Concert classique en l’église, avec la chorale franco-allemande « le chœur des Candides »

    Exposition des peintures de M. Daniel Quiévreux sur le thème des paysages de la première guerre

    Présence (à confirmer) du stand de la CWGC

    Exposition de l'ONAC VG (à confirmer)

    Exposition d'une réplique de l'avion du Baron Rouge (Association Digger Cote 160)

    Présentation de voitures anciennes françaises (Association et particulier)

    Présence de reconstituants (Association 14-18 en Somme)

  • Blangy en 1918

    Au début de la guerre, Blangy-Tronville compte environ 320 âmes et beaucoup plus de moutons et de canards. Les tourbières fournissent du combustible, les étangs sont poissonneux, les moutons paissent sur le larris.

    Blangy

    En septembre 1914, les troupes allemandes passent par le village pour prendre Amiens. Peu de temps après, elles repasseront dans l’autre sens.
    Amiens devient d’une grande importance stratégique. Sa liaison ferroviaire avec Paris, la proximité de la côte en font un nœud logistique primordial, notamment en juillet 1916, lors de la bataille de la Somme. Blangy-Tronville sera jusqu’à la fin de la guerre derrière la ligne de front. En 1916, un canon sur rail y stationnera.

    En 1918, lors de l’opération Michael, les Allemands lancent leurs dernières divisions espérant prendre Amiens, et ainsi couper l’axe logistique.

    Carte allemande montrant l'implantation des australiens (24 juin 1918):
    Carte allemande
    Source : http://digitalarchive.mcmaster.ca

    Carte anglaise localisant Blangy-Tronville, dans le système mis en place pour défendre Amiens :
    Carte Anglaise
    Source : http://digitalarchive.mcmaster.ca

    Ils arrivent à prendre la ville de Villers-Bretonneux, mais font face à des troupes australiennes irréductibles. Après un bref recul, celles-ci contre-attaquent. Les 13ème et 15ème brigades stationnées à Blangy-Tronville partiront à l’assaut de la côte, où se trouve actuellement le mémorial australien de Villers-Bretonneux.
    Le château de Tronville servit de quartier général à ces brigades.

    Chateau

    Blangy aujourd'hui

    Le Chateau de Tronville

    Le Chateau de Tronville

    Dans le cimetière communal se trouve un quarantaine de tombes du Commonwealth, dont 16 de soldats australiens.
    Le 11 Novembre de chaque année, le conseil municipal et la population déposent des fleurs au pied de la Croix du Sacrifice.

    Cimetière

    Arthur Clifford STRIBLING

    AC Stribling
    Le Private Arthur Clifford STRIBLING incarne parfaitement les diggers de 1918 ; de jeunes hommes, venant souvent de petits villages, courageux, un peu rebelles à la hiérarchie, mais ayant un sens extraordinaire de la camaraderie et de l’entraide.

    Né à Tarlee, petit village agricole à une cinquantaine de kilomètres d’Adélaïde, en 1890, il a cinq sœurs et un frère. Ce fermier baptiste de 1,73 m pour 72 kg, brun aux yeux bleus s’enrôle en juillet 1916.

    Après un passage par la Grande-Bretagne, où il a des problèmes de santé, il débarque en France, au Havre, en juillet 1917. Il est affecté au 50th Battalion d’infanterie.

    Il est blessé au combat, le 25 avril 1918 et mourra de ses blessures aux jambes quelques heures plus tard, alors qu’il a été pris en charge par le 24th Field Ambulance. Il est inhumé dans le cimetière de Blangy-Tronville, le 3 aout 1918.

    Ses effets personnels, réclamés par son cousin germain, se perdent lors du naufrage du Barunga, le bateau qui les ramenait vers l’Australie. Seule une bible, voyageant par un autre navire est restituée à la mère d’A.C. Stribling.

    La Victory Medal et la British War Medal sont remises au père d’A.C. Stribling en 1921.

    Pourquoi Arthur Clifford STRIBLING ?

    Arthur Clifford Stribling est un soldat comme tant d'autres. Son destin n'a malheureusement rien d'extraordinaire. Il n'a pas de faît d'armes exceptionnel : il a combattu et est mort dans un pays qu'il ne connaissait pas. Mais parmi les 16 soldats australiens entérrés dans le cimetière de Blangy-Tronville, c'est celui qui est décédé un 25 avril, l'Anzac Day. Ce jour est dans la société australienne, aussi important que la fête nationale.
    Pour représenter ses camarades et son pays, "Cliff" Stribling* était donc un choix doublement symbolique.

    Le groupe de travail qui s'est constitué à l'issue de la première réunion publique est parti du dossier militaire de AC Stribling et a reconstitué son arbre généalogique. AC Stribling n'était pas marié et n'avait pas d'enfant au moment de son décès. Il a fallu élargir l'arbre pour trouver des descendants collatéraux. Très rapidement, nous avons retrouvé des descendants "indirects", dont certains ne se connaissaient pas entre eux.


    * Cliff était son prénom d'usage au sein de sa famille.

    Natural
    .


    A.C. Stribling apparaît en rouge. Les personnes avec lesquelles nous sommes actuellement en contact ont leur nom encadré.




    Revue de presse, en Australie

    Logo

    Tarlee se souvient

    Nov. 18, 2015

    Les élèves ainsi que le personnel de l'école primaire de Tarlee sont joints aux habitants pour célébrer le Jour du Souvenir à Tarlee la semaine dernière.

    Tenue au monument aux morts de Tarlee, l'occasion avait plus d'importance que d'habitude, car au cours des douze derniers mois, les habitants de Blangy-Tronville en France ont demandé aux membres de la famille du soldat Arthur Clifford Stribling la permission de donner son nom à leur école élémentaire.

    Clifford, comme il était connu par sa famille, s’est engagé à Tarlee dans la Première Guerre mondiale et est décédé des suites des blessures qu'il a reçues sur un champ de bataille à proximité de Blangy-Tronville en France.
    Beaucoup de descendants de la famille Stribling ont donné leur accord, la cérémonie étant prévue lors des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale en 2018.
    Les membres de sa famille en Australie sont tous invités à assister à cette cérémonie.
    Ces membres ont eu des contacts réguliers avec les habitants de Blangy-Tronville, mais doivent encore déterminer pourquoi ils ont choisi Clifford parmi les milliers de morts dans la région au cours de cette guerre.

    John Tayler


    www.bunyippress.com.au/tarlee-remembers


    Logo

    La France rend hommage à un soldat de Tarlee

    Oct. 8, 2015

    AC StriblingUn habitant de Tarlee décédé alors qu'il servait dans le 50e Bataillon d'infanterie australienne pendant la Seconde Guerre mondiale, sera mis à l’honneur en France lors des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale.

    Le soldat Arthur 'Clifford' Stribling est mort le 25 avril 1918 à la suite des blessures reçues sur le front près de Blangy-Tronville en France.


    Près de 100 ans plus tard, un comité de Blangy-Tronville voudrait renommer son école primaire, l’école «Clifford Stribling » lors d'une cérémonie qui se tiendra le 22 Avril 2018.

    Le changement de nom marquera le centenaire de la guerre, ainsi que la mémoire des nombreux Australiens qui ont combattu et perdu leur vie dans cette zone du conflit.


    Avec l'aide du Centre d'histoire de Clare, ici en Australie du Sud, le comité a été en mesure de retrouver des membres vivants de la famille Stribling, qui habitent toujours à Tarlee, pour leur demander la permission de changer de nom de l’école, et également les inviter à la cérémonie.
    Alors que Stribling a été enterré dans un cimetière français, son nom apparaît sur la statue du monument aux morts de Tarlee.


    La route « Stribling Road », à Stockport, fut nommée d’après le cousin de Stribling, DL (Laurie) Stribling, qui fut membre puis président du conseil du district de Riverton pendant de nombreuses années, et cette route fut le lieu où habitèrent de nombreux descendants de Stribling.

    www.bunyippress.com.au/france-honours-tarlee-soldier/


     

    Logo

    Tarlee soldier to be honoured in France
    Sept. 25, 2015, 2:28 p.m.

    25 sept. 2015,

    Le groupe d’histoire locale de Clare a récemment reçu une demande d’un habitant de Blangy-Tronville, près de Villers-Bretonneux en France, qui essaie de retrouver la trace d’un nommé Stribling, qui vivait dans la zone entre Tarlee et Stockport, dans le canton des vallées de Clare et Gilbert. Par la magie de l’internet, ils ont pu remarquer la présence d’une Rue Stribling dans cet endroit, et ils souhaitent retrouver les descendants d’Arthur Clifford Stribling.

    Ayant servi dans les forces impériales australiennes, Clifford, comme sa famille l’appelait, fut tué des suites de blessures reçues sur le front occidental près de Blangy-Tronville le 25 avril 1918, et fut enterré dans le cimetière du village.
    Son nom figure au monument aux morts de Tarlee, la ville où il s’était engagé, parmi tous ceux qui y laissèrent la vie.
    Une commission de Blangy-Tronville est en charge des commémorations du centenaire, pour rendre un hommage particulier aux australiens venus en grand nombre se battre et donner leurs vies dans cette partie du conflit.
    Dans cette famille de sept enfants, la seule personne qui s’est mariée et a eu des enfants fut la sœur cadette, Jean, qui épousa un voisin, Samuel Willis.
    Ils eurent quatre enfants, dont un fils, Bert, qui vitTarlee dans une ferme avec ses fils, John et Keith Willis. Leurs petits-enfants, Stanley Altus et Jean Sperh (née Altus) vivent aussi dans la région de Tarlee.
    La commission cherche le consentement de la famille pour baptiser l’école primaire « école Clifford Stribling », lors d’une cérémonie prévue le 22 avril 2018.
    Les membres de la famille Stribling sont invités à y assister et certains ont déjà manifesté leur intérêt de s’y rendre pour l’occasion.
    Il apparaît plus approprié de renommer l’école avec le nom d’usage de « Clifford Stribling », dans la mesure où cela est compatible avec le nom tel qu’il est enregistré en France.
    Il semble aussi que la Rue Stribling à Stockport fut ainsi nommée en référence au cousin de Clifford, D. Laurie Stribling, qui fut conseiller et président du district de Riverton pendant de nombreuses années, et que toutes les familles vivaient à proximité de cette rue.


    John, Bert, et Keith Willis avec Jean Spehr au monument de Tarlee qui affiche le nom de Clifford Stribling, comme un de ceux qui firent le sacrifice de leur vie durant la première guerre.

    http://www.theflindersnews.com.au/story/3383077/tarlee-soldier-to-be-honoured-in-france/

     

    Revue de presse, en France

     

    Courrier Picard du 11 juin 2017

    Courrier Picard

    Courrier Picard

     

    Courrier Picard du 13 janvier 2016

    Courrier Picard


    JDA n°775, du 4 novembre 2015

    JDA 775


    JDA n°824, du 24 janvier 2017

    JDA 775




    Ephéméride du projet

    10 septembre 2017 : visite de M. Jay Weatherill, Premier Ministre d'Australie du Sud.

    Page spéciale

     

    Article

    Aout 2017 : un représentant du comité de Blangy-Tronville rencontre les membres du comité de Tarlee

    Lors de leurs vacances en Australie, Alain Corbière et son épouse, Patricia, ont été à la rencontre de nos amis du comité de Tarlee. L'accueil a été chaleureux et augure de bonnes rencontres en avril 2018.

    Alain à Tarlee

    La presse locale s'est faite l'écho de cette visite "diplomatique".

    Alain et patricia

     

    21 mai 2017 : réderie annuelle de l'ABC

    L'ABC reverse les bénéfices de cette édition aux commémorations de 2018.



    Les habitants ont pu faire connaissance avec la famille Stribling.

    6 mai 2017 : atelier Biscuits ANZAC

     



     

    25 avril 2017 : l’Anzac Day à Tarlee :

    Exceptionnellement, l’Anzac Day s’est déroulé à Tarlee en présence de Mme Flora Blanchard, représentante du Consulat Français d’Adélaïde, venue saluer l’initiative de nos villages.
    Le drapeau français flottait à Tarlee ce jour-là. Quelle fierté pour notre projet : « La France a une place spéciale dans les cœurs de Tarlee… »


    Avril 2017 :

    A Tarlee, le comité d'organisation du voyage vers la France travaille dur pour trouver les financements nécessaires à l'envoi de 5/6 jeunes et de leurs accompagnants. Le comité nous présente son logo.

    logo

    Le voyage virtuel des Rouleux de Blangy peut être suivi en direct :


    Chaque étape s'accompagne de l'édition d'un numéro de la newsletter, très très peu sérieuse, "La Minute Culturelle de Petit Kangourou".

    26 mars 2017 :

    30 habitants de Blangy-Tronville ont découvert ou redécoucert les mémoriaux de Villers-Bretonneux et de Le Hamel, grâce à notre guide M. Bresson. Nous étions accompagnés par le Major (Commandant) Coburn de l'Armée de Terre Australienne, qui représentait l'Ambassade d'Australie.

    Visite

    Visite

    Groupe

    28 janvier 2017 :

    Conférence à 20:30, dans l’église de Blangy-Tronville. Par Sylvestre Bresson, guide conférencier "Les Australiens dans la première guerre".

    Janvier 2017

    Réalisation d'une petite vidéo

    https://www.youtube.com/watch?v=3xvdLRx8mY8&feature=youtu.be

    Janvier 2017

    Chés Rouleux de Blangy lance leur défi 2017.

    10 décembre 2016

    Conférence de M. Brunet sur les bombardements sur Amiens, lors de la première guerre.

    4 novembre 2016

    Début des cours de conversation anglaise.

    17 octobre 2016

    Réunion à l'Ambassade d'Australie pour préparer la participation officielle de l'Australie aux commémorations de 2018.

    15 octobre 2016

    Réunion publique de présentation du projet et de son avancement. Présentation de l'association (45 personnes sont adhérentes à cette date). Présence de nos conseillers départementaux.

    Septembre 2016

    Préparation des cours de conversation anglaise. Distribution d'un bulletin d'information dans les boites à lettres et invitation par mail.

    Juillet 2016

    Création d'une association afin de faciliter la gestion financière du projet. Les habitants de Blangy sont invités à tous y adhérer (gratuit) afin de montrer leur intérêt pour ce projet. Concrètement le mode de fonctionnement autour du projet ne change pas. C'est toute la population qui est invitée à participer. Création d'une page Facebook, en complément de la page existante sur le site internet de la commune.

    16 juin 2016

    Questionnaire envoyé aux hébergeurs potentiels pour mieux cerner les possibilités. Encore plus de réponses qu'au premier sondage. 25 foyers se disent prêts à recevoir des invités et à les accompagner dans la découverte de notre région.

    11 juin 2016

    Réunion de présentation du projet, plus particulièrement destinée, aux hébergeurs potentiels.

    Juin 2016

    Préparation d'un dossier pour inviter l'école de Tarlee. Le Chœur des Cordulies est invité à chanter l'hymne national australien lors de l'inauguration du nouveau nom de l'école.

    24 mai 2016

    L'Ambassadeur d'Australie accepte, par lettre, notre invitation. Excellente nouvelle, très motivante.

    Mai 2016

    L'album illustré, inspiré de la vie du soldat Stribling avance sous la plume et les crayons de M. Tristan Robert. La traduction en anglais est assurée par Mme Achoun et M. Corbière.

    26 avril 2016

    Retour sur le sondage (bulletin d'information n° 1):

    Bravo à tous ! 20 foyers ont répondu positivement à notre sondage au sujet de l'hébergement de membres de la famille du soldat Stribling et d'enfants de l'école de Tarlee. Nous proposons une réunion aux personnes ayant répondu et aux autres membres du groupe projet, afin d'aller plus dans les détails, et de pouvoir envoyer une invitation "officielle" à l'équivalent australien de l'académie scolaire. Les enfants concernés auront alors entre 12 et 14 ans.

    Les réponses sont plus frileuses pour le concours de façades décorées. Nous en reparlerons.

    24/25 avril 2016

    Participation d'habitants du village à l'Anzac Day, au mémorial australien de Villers-Bretonneux. La nuit fut froide, mais sèche.
    Nous avons pu nous entretenir quelques minutes avec M. S. Brady, Ambassadeur d'Australie en France. Le dossier de présentation du projet et une invitation avaient été envoyés au début de la semaine précédente.

    Anzac day 2016
    Anzac Day 2016Anzac Day 2016
    Anzac day 2016Anzac Day 2016

    et pendant ce temps-là, à Tarlee

    Tarlee Anzac Day 2016Tarlee Anzac day 2016

    14 mars 2016

    Le bulletin d'information n°1 a été distribué dans les boîtes à lettre du village.
    Il comporte un sondage destiné à mesurer notre capacité d'hébergement des familles et des enfants australiens :

    Télécharger ce bulletin

    Grâce à l'intervention de M. Andrew Lean, un contact est établi avec l'école de Tarlee. Des parents d'élèves se déclarent près à envoyer leurs enfants pour les commémorations de 2018.


    30 janvier 2016

    L'ensemble des bénévoles disponibles se sont réunis tout un samedi après-midi pour affiner le projet.
    A la suite de cela, le dossier de présentation du projet a été finalisé (hors budget) et il est actuellement en cours de traduction en anglais. Les besoins logistiques sont un peu plus définis.
    Une lettre d'information présentant deux points du programme a été rédigée pour distribution dans les boîtes aux lettres du village. Elle est actuellement entre les mains des élèves de Saint-Rémi pour la mise en forme.

    Nous avons d'ores et déjà des retours très favorables de membres de la famille du soldat Stribling. Ils expriment leur intention d'être présents à Blangy en 2018. Au-delà de la reconnaissance que nous exprimons à leur ancêtre et à ses camarades tombés en France, ils sont également touchés par l'idée du concert franco-allemand.

    29 novembre 2015

    La réunion a permis de présenter le projet à une cinquantaine de participants, dont une majorité de nouveaux. Les retours sont excellents. Chacun commence à imaginer un 22 avril 2018 respectueux, chaleureux, mais aussi festif. Les propositions de contributions au projet sont enthousiasmantes.

    Télécharger le dépliant d'invitation à cette réunion, distribué dans les boîtes à lettres de la comAndrew Leanmune.

    21 novembre 2015

    M. Andrew Lean, neveu de notre premier contact à Tarlee, M. Tayler, nous informe qu'il est passé, le 19 septembre, se recueillir sur la tombe d'A.C. Stribling et qu'il y a déposé une petite croix du souvenir.

    18 novembre 2015

    Un journal local, australien, explique que cette année le jour du souvenir a pris à Tarlee une résonance particulière. Le village de Blangy-Tronville souhaite honorer de façon particulière le souvenir des soldats australiens morts en France. Pour cela, c'est un garçon de Tarlee qui a été choisi. Son nom sera donné à l'école primaire de Blangy-Tronville, le 22 avril 2018 lors d'une journée du souvenir.

    10 octobre 2015

    Le projet est présenté pour la première fois, à Amiens Métropole. Le retour est très favorable, car le projet s'inscrit pleinement dans la continuité de ce qui sera fait dans Amiens.

    8 octobre 2015

    Un second journal austalien informe du projet de Blangy-Tronville.

    25 septembre 2015

    Premier article dans la presse régionale australienne.

    15 septembre 2015

    Présentation du projet à la classe de première année de BTS communication, au Lycée Saint-Rémi, à Amiens.

    4 septembre 2015

    Première réponse, suite à un mail envoyé à l'association locale d'histoire de la région de Tarlee. Un monsieur, agé de 80 ans, répond au mail. Il a connu les soeurs de Clifford Stribling.


    30 aout 2015

    Réunion du groupe de travail. Début de la préparation d'un dossier de projet. Début de la constitution de l'arbre généalogique et des recherches documentaires. Demande de devis sur la base du programme provisoire. Début de l'établissement du budget. Recherche de conférencier etc...


    15 mars 2015

    Télécharger la présentation effectuée lors de cette réunion (format powerpoint)



    Le Lycée Saint-Rémi

    La classe de BTS Communication (première année 2015-2016) nous accompagnera pendant deux ans, sur les aspects communications. La préparation des commémorations constitue un projet scolaire enthousiasmant pour les élèves. Le projet a été présenté en cours par M. Halgand. Ensuite, les élèves ont travaillé sur la conception d'un "flyer" pour inviter la population à participer à la réunion du 29 novembre 2015.
    Le travail réalisé par les élèves est noté par leurs professeurs.